SECHERESSE OCULAIRE, LE POINT SUR LES DERNIERS TRAITEMENTS

Pour comprendre les différents mécanismes physiologiques, il faut d’abord rappeler que le film lacrymal normal est constitué de trois couches : une couche qui permet l’accroche à la surface cornéenne, une couche aqueuse produite par les glandes lacrymales et enfin une couche lipidique fabriquée par les glandes de Meibomius situées à la base des cils.

Opération de la vision, la sécheresse occulaire Il existe deux grands types de sécheresse oculaire : celle liée à une trop grande évaporation du film lacrymal et la sécheresse causée par une hyposécrétion, une fabrication insuffisante de larmes. Les stratégies thérapeutiques varient en fonction du type de sécheresse et peuvent être combinées. On en distingue plusieurs types :

  1. les substituts lacrymaux ou larmes artificielles, sous forme de collyres, gels et pommades: Parmi les dernières innovations, on peut parler des solutions cationiques qui restent longtemps sur l’œil sans avoir d’impact sur la qualité visuelle.
  2. les différents soins des paupières: Ils sont basés sur deux principes, le réchauffement des paupières pour stimuler l’activité des glandes de Meibomius et le massage des paupières pour créer une hypersécrétion des glandes. On peut citer ici des masques qu’on chauffe dans le micro-onde qui sont à appliquer sur les paupières pendant une dizaine de minutes.
  3. des moyens qui consistent à épargner les larmes: Le principal est le bouchon méatique. Il en existe des modèles résorbables et d’autres non résorbables. Ils sont très bien tolérés et représentent une bonne alternative en cas d’échec des larmes artificielles.
  4. certaines mesures diététiques: En effet, il a été prouvé que les oméga 3 ont une action anti-inflammatoire dans certaines formes de sécheresses oculaires. On trouve sur le marché des compléments alimentaires riches en oméga 3 qui aident dans les cas de syndromes secs.

Dans certains cas particuliers, la sécheresse oculaire a une composante inflammatoire qu’il convient de traiter avec des collyres anti-inflammatoires comme des corticoïdes locaux. Enfin, dans d’autres cas de figure, la pose d’une lentille pansement peut aider à passer un cap difficile.

Pour conclure, la sécheresse oculaire est un phénomène complexe qui demande un examen approfondi. Les traitements sont parfois longs mais, la plupart du temps, couronnés de succès.

Choisissez l’Excellence et l’Expérience…

Choisir Vision Future Nice c’est faire le choix de l’excellence.

Le centre dispose de 4 blocs opératoires respectant les normes Européennes de qualité et de sécurité, 4 lasers de dernière génération offrant un large panel de technologies (dont IntraCOR) dans un environnement ultrasécurisé, 2 stations de diagnostic permettant une adaptation à chaque oeil, pour un résultat réellement personnalisé.

Choisir Vision Future Nice c’est surtout bénéficier d’un savoir faire de 15 années d’expérience dans le traitement au laser de la vision. Cette force a permis de développer en partenariat avec la société Bauch & Lomb (fabricant de laser et lentilles), un traitement spécifique de la Presbytie, nommé Presbylasik reconnu mondialement, et en exclusivité chez Vision Future.

Témoignage – Jeremie Tronet – Champion de Kyte Surf

« Bonjour, je m’appelle Jeremie Tronet, j’ai 24 ans, je suis kytesurfer professionnel.

ça veut dire que je voyage un peu partout dans le monde entier pour découvrir les plus beaux spots de kytesurf, ce nouveau sport de glisse avec la voile et la planche, qu’on pratique sur l’eau.

ça va faire à peu près 10 ans, que je pratique le kytesurf, j’ai eu la chance de découvrir de nombreux pays, c’est vraiment un sport magnifique.

Depuis tout petit, j’ai une très très mauvaise vue, j’étais astigmate et myope. Je supportais pas trop les lentilles. Donc étant sur la plage tous les jours, et faisant beaucoup de surf et de kytesurf, je me retrouvais à l’eau, sans lunettes, sans lentilles, c’était un gros déconfort pour moi. Donc se faire opérer des yeux était une nécessité, j’avais vraiment besoin de faire ça.

La clinique Vision Future est vraiment recommandée à Nice. Parce que j’ai beaucoup voyagé, fait beaucoup d’hôpitaux, pris quelques rendez-vous un peu partout, pour savoir comment ça se passait.

Nice, qui est l’endroit ou j’habite en France, ça s’est présenté comme étant le plus simple, des prix vraiment raisonnables et une équipe super sympa, et des techniques vraiment au point.

Je pense que si vous habitez aux alentours, ou même si vous n’habitez pas aux alentours, ça vaudrait le coup de se faire opérer à Nice, parce que c’est vraiment une clinique sérieuse. La

preuve, ça s’est très bien passé pour moi, et ça se passe bien pour toutes les personnes qui y vont, je vous le recommande.

J’ai pris rendez-vous par le site internet, j’ai envoyé un email, j’ai reçue une réponse le jour même, c’est très rapide. Ils m’ont proposé un rendez-vous, qui est en général un premier rendez-vous gratuit. On va à ce rendez-vous pour savoir si on a la possibilité de se faire opérer des yeux, si c’est faisable, et si c’est faisable, on peut déjà prendre rendez-vous pour l’opération.

ça c’est génial pour quelqu’un comme moi qui a des emplois du temps assez précis, qui est beaucoup en voyage. J’ai pris rendez-vous le même jour, la même semaine et c’était fait.

Je suis arrivé l’après midi à la clinique à Nice. Dans la clinique, ça se passe très bien, ils vous font passer quelques tests, ensuite vous allez vous faire opérer. ça se passe super rapidement, j’avais un peu d’appréhension au début, mais en fait les gens vous mettent en confiance. On rentre dans la salle d’opération, et ça ne prend que quelques minutes. C’est limite à se dire « ah bon déjà c’est fini? », et on rentre chez nous assez rapidement.

Il faut compter une heure en fait, le temps d’arriver, de rencontrer les gens, de savoir comment ça se passe, l’opération dure quelques minutes, 2-3 minutes, et on rentre chez nous tranquillement.

Et les jours qui viennent, la vue redevient bien, et on commence à voir sans lunettes, et c’est assez impressionnant la première fois. C’est quelque chose de génial.,,

L’opération des yeux, comme ça, ça devrait être automatique, tout le monde qui a une mauvaise vue devrait le faire. Quand on le fait soi même, on se dit « pourquoi je l’ai pas fait plus tôt? ». Et souvent on ne le fait pas plutôt parce que d’autres personnes nous on dit « tu devrais pas », alors que c’est totalement faux, il faut y aller. Si vous avez une mauvaise vue, allez y, et faites vous opérer, vous n’allez pas le regretter.

J’étais astigmate et myope, et maintenant je vois parfaitement, j’ai retrouvé ma vue parfaite, et je remercie l’équipe de Vision Future à Nice, et je vous conseille de le faire. »

Un métier de rêve, 24 ans, hyper sympathique, sportif, mais un défaut tout de même : une mauvaise vue…

A Nice, nous sommes ravis d’avoir pu le rencontrer, et solutionner ce tout petit problème, qui lui permet aujourd’hui de kytesurfer en voyant clair…

> Le site de jeremie tronet : http://jeremietronet.com/

José 56 ans, opéré de la Presbytie. (06)

Témoignages recueilli le 18/05/2010 à Vision Future Nice.

José a 56 ans, et l’an dernier, il s’est fait opérer de la Presbytie.

« J’ai eu connaissance de Vision Future par la publicité, cela m’a intéressé et j’ai vu plusieurs autres publicités. Ma sœur a fait l’opération, elle m’a fait part de son expérience très positive, elle était très satisfaite. Je soufrais de presbytie depuis une dizaine d’année, et je portais des lunettes pour lire ou même derrière mon écran d’ordinateur. J’ai finalement fait l’opération à mes 55 ans. Alors la réception, le bilan et aussi l’intervention et les soins au top ! Par contre, j’aimerais dire que pendant 2 heures je n’ai pas pu ouvrir les yeux, je n’avais pas été averti et bon, je n’ai pas eu peur mais quand même. J’aurais souhaité être informé pour ça.Je suis allé me coucher 2 -3 heures. Quand je me suis levé, j’ai pu lire… Quelle surprise de voir bien de près si vite ! Après je n’ai pas vraiment eu de douleur, sauf une petite gène (impression de poussière dans l’œil), rien de grave.Par contre ma vision de loin a été un peu floue quelques temps. Pour le soleil il faut les lunette de soleil, c’est impératif. Même le fait de mettre des gouttes pendant quelque temps ne m’a pas gêné. Et c’est vrai que je suis très très content de l’opération et je n’ai eu aucun souci… juste ce début d’année ou j’ai eu les yeux un peu irrités, rien de grave. Le Docteur m’avait dit que j’avais les yeux secs, donc cela ne m’a pas inquiété. J’ai repris une activité professionnelle presque de suite. »

Josiane 67ans, opéré de la cataracte. (06)

Témoignages recueilli le 26/04/2010 dans les bureaux de Vision Future Nice.

Josiane a 67 ans, et il y a un mois, elle s’est faite opérée de la Cataracte.

« Tout d’abord je tiens à dire que j’ai été très emballée par les résultats que j’ai pu voir et par le sérieux de l’équipe. Ils ont une équipe nombreuse, donc on voit beaucoup de mouvements, d’où une sensation d’usine, mais en fait la prise en charge est très bien. J’ai eu beaucoup d’appréhension, mais j’ai été rassurée par la prise en charge avec le docteur qui a une très bonne réputation. Au départ je suis venue pour un Lasik, mais le chirurgien a trouvé une cataracte naissance, d’où les implants multifocaux. Du coup ils m’ont corrigé la cataracte, et la vision de près et de loin.

L’intervention s’est très bien passée, très rapide (de 8h à 12h). Les enchaînements se sont bien fait, aussi bien au centre Vision Future qu’avec les équipes de la clinique. Aucune douleurs ressentie, quelques anti-douleurs le lendemain, plus par appréhension de la douleur que pour la douleur. Effet bluffant! Aucune douleur, et pas de traumatisme. Anesthésie locale que l’on ne sens vraiment pas.Ma vision fut bonne dès le lendemain lorsque l’on retire le pansement. C’est assez spectaculaire ! Dès le lendemain, je conduisais, et j’ai repris une activité normale sans soucis. Juste des lunettes de soleil, pour atténuer la luminosité naturelle. Bilan très positif. »

Odette D. 71 ans, opéré d’une caratacate. (06)

Témoignage recueilli le 23 Avril 2010, 2 mois après son opération de l’oeil gauche et 1 mois après celui de l’oeil droit .

« Au départ, j’étais très myope (-18 à l’oeil gauche), et je portais des lentilles depuis 45 ans. J’avais donc l’appréhension pour une intervention, car si elle ratait, j’aurais du reporter des lunettes avec des verres énormes. D’autant plus que j’ai un certain age et que l’intervention de la myopie se fait en général sur des personnes plus jeunes. C’est un début de cataracte, couplé à cette myopie très forte qui m’a forcé à sauter le pas.Le résultat est fantastique et merveilleux. Ma prise en charge a été parfaite, et on a répondu à mes nombreuses questions avec patiente, on m’a aussi expliqué en détail le fonctionnement de cette intervention. Tout a été fait pour me rassurer.

L’oeil gauche a été opéré en premier. Le jour même, j’ai ressenti quelques douleurs et j’ai du prendre un anti-douleur. Dès le lendemain elles avaient disparues. Pour l’intervention du deuxième oeil, j’y suis allé le coeur léger, et même avec hâte. Cette intervention est réellement une bonne surprise, et j’ai repris avec plaisir mes activités habituelles. A mon club de Bridge, et après m’avoir vu avec des lunettes noires de protection, et aujourd’hui sans rien, tout le monde me demande comment ça s’est passé et je raconte volontiers mon intervention. Lorsque je joue au golf, j’ai l’impression de mieux voir la balle, et je prend la mesure des inconvénients liés aux lentilles, dont je m’accommodait avant. J’avais souvent par exemple des poussières dans l’oeil, ou des gênes les jours de vent ou en présence de fumeur.

Après 2 mois pour la première intervention, je suis encore surprise le matin, car je n’ai plus besoin de chercher mes lunettes au réveil, j’ouvre simplement les yeux, et je vois clair. Cette opération est pour moi une vrai réussite. »

Témoignage d’Olivier S., 31 ans, opéré d’une myopie

Opéré de ma myopie il y a plus de six ans, je suis toujours autant satisfait du résultat aujourd’hui. Comme je me déplace principalement en deux-roues, je trouvais les lentilles trop contraignantes. Depuis l’opération, je vois parfaitement et peux rouler visière ouverte sans craindre les courants d’air et les poussières. C’est un gain de confort incontestable ! Je remercie encore l’équipe de Vision Future pour leur professionnalisme et leur efficacité.

Gérôme B. 30 ans: opéré de la myopie. (06)

Gérôme B. 30 ans: opéré de la myopie.

« J’étais myope sur les deux yeux. Je portais des lunettes ou des lentilles, plus souvent des lentilles. Je me suis renseigné sur la faisabilité, les prix et les remboursements de ma mutuelle. J’ai été très à l’aise lors des examens préopératoires. Puis première consultation, et enfin l’intervention. J’ai beaucoup angoissé avant l’intervention, mais au fond j’ai eu une très bonne appréhension de l’inconnu. Une fois l’intervention faite, je suis rentré en Bus. J’ai pris sur mes jours de repos pour faire l’intervention et cela n’a pas affecté mon planning professionnel. Six mois après, une deuxième visite de contrôle, et aucun problème depuis. Cela marche toujours. Les premiers réveils sont toujours bizarres car on y voit clair. »

Raymond M. 55 ans, opéré d’une caratacate. (43)

Témoignage recueilli 2 ans après l’intervention. M. M.Raymond travaille pour une entreprise de transport et passe donc ses journées à conduire.

« Une dame que j’ai rencontrée, quand j’achetais des fleurs pour la Toussaint, m’a envoyé vers Vision Future Nice. Où, elle même avait subi une intervention. J’ai été bien reçu. J’ai pris un rendez-vous et on a trouvé tout de suite. J’y suis revenu une fois. Les équipes sont agréables et il y a une bonne ambiance. J’ai été très confiant par rapport à l’avis du docteur, et celui de l’anesthésiste. Car vraiment l’ambiance y était agréable. On nous a tout expliqué et je n’ai pas eu besoin de poser de questions. Très peu de douleur, juste la seconde fois. De façon général cela a été rapide. Anesthésie comme une sieste… Bien.

J’ai retrouvé une bonne vue dès le lendemain. Une vision excellente, la meilleure vue de toute ma vie. J’ai repris la conduite dès le lendemain. »

La Myopie…

Si vous êtes myope, votre vision est nette de près et floue de loin. La myopie est due généralement à un oeil trop long ou à une cornée trop bombée. Ainsi, l’image d’un objet éloigné se forme en avant de la rétine (et non sur la rétine, comme c’est le cas pour un oeil « normal »).

Mesure de la myopie


La myopie s’exprime en dioptries et peut être considérée comme :
– faible : de -1 à -3 dioptries ;
– moyenne : de -3 à -6 dioptries ;
– forte : au-dessus de -6 dioptries.

Correction de la myopie


LUNETTESLa correction au laser de la myopie consiste à diminuer la courbure de la cornée afin que l’image d’un objet éloigné se forme sur la rétine (point de netteté). La technique la plus couramment utilisée pour la correction au laser de la myopie est le LASIK. La technique du LASIK permet de traiter les myopies de -1 à -12 dioptries.

Dans les cas de très fortes myopies, la chirurgie réfractive consiste à mettre en place une lentille à l’intérieur de l’oeil, appelée implant intraoculaire.

Technique du LASIK


La technique du LASIK consiste à découper partiellement une fine lamelle de la cornée, appelée capot, à l’aide d’un microkératome (instrument chirurgical de précision). Le capot est ensuite soulevé afin d’appliquer le laser de traitement, puis repositionné par simple adhésion naturelle. L’intervention ne dure que quelques minutes pour les deux yeux et elle est complètement indolore.

Dans la technique du « LASIK tout laser » (ou « LASIK 100% laser »), le laser femtoseconde remplace le microkératome pour la découpe de la cornée.